Cliquez pour voir

Les as du volant (1958)

En 1958, en pleine inter-saison, Maserati, en proie à des difficultés financières, jette l’éponge. Et Juan Manuel Fangio, à bientôt 47 ans, se retrouve sans volant, laissant la place libre aux anglais aux dents longues : Stirling Moss et Tony Brooks sur Vanwall VW5. Mais cette année est également marquée par les débuts en Formule 1 de Cooper-Climax, pilotées par l’australien Jack Brabham et le britannique Roy Salvadori. Une nouvelle ère commence. Résultats des courses aux couleurs de chaque écurie.

Sources

Tweet about this on TwitterShare on FacebookPin on Pinterest